T’aurais pu faire un boulot sérieux mais….

T’es devenue volcanologue…

Là, assise le regard perdu devant la silhouette de cette montagne pas comme les autres. Happée, fascinée, tu as basculé. Ta vie a basculé à cet instant.

SONY DSC

Et oui!

Ben voilà quoi, je ne sors pas d’une école de journalisme, je ne suis pas une journaliste qui parle des volcans parce que c’est beau. Je suis une volcanologue qui parle de volcans, parce que c’est ma vie, parce qu’un jour j’ai fait la folie de choisir de faire des études de volcanologie, au grand désespoir de ma famille qui voulait que je fasse un métier sérieux. Je suis docteur en volcanologie, j’ai écrit des articles très sérieux dans des revues internationales. Je dis ça pour préciser que je n’écris pas que des trucs pour amuser la galerie.

vue-fuji102webbis
Heureusement, Florent Chavouet relève le niveau!

 

 

Mais pourquoi? Pourquoi on choisit cette discipline plutôt que la physique nucléaire ou la chimie organique??

D’abord la volcanologie, c’est beaucoup plus « fun », on va sur le terrain, on échantillonne, on carotte, on mesure, on se salit, on boit des bières. Quel bonheur. Jamais je n’aurai pu faire une discipline scientifique où on reste enfermé dans son labo, entouré de tubes à essais… brrr.

T’as voulu être volcanologue pour être bronzée? Ah ben non quand même. En volcanologie, on passe aussi des heures au labo, devant l’ordinateur ou les équations. Mais pas seulement, c’est donc une discipline très complète et très riche.

Mais ce que j’aime aussi dans la volcanologie, ce sont les histoires, toutes les histoires qui entourent les volcans, tout ce qui n’est pas scientifique justement, tout ce qui nous autorise à naviguer entre ce monde très cartésien de la science et ce monde rêvé des fantasmes, des peurs et des fascinations.

Ici, j’ai décidé de parler d’un peut tou ça: la science, en en parlant avec le plus de précision et de réflexion possibles et le reste, les histoires d’homme, les histoires de volcans, ces volcans qui sont de si merveilleux personnages. La science et tout ce qui n’est pas la science.

 

Ici, je suis libre, je ne suis pas payée et personne ne me dicte ce que je dois écrire. Ma seule ligne éditoriale, c’est mon envie de partager, avec vous, des histoires de volcans.

La Volcadoc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s