Activité volcanique hebdomadaire

Activité du 10 au 16 décembre 2014

 

Quand on n’a rien à dire de particulier, inutile de faire une longue introduction… non?

Voici l’actu volcanique de la semaine:

Tableau récapitulatif – C’est écrit trop petit? Cliquez dessus pour agrandir.
Tableau récapitulatif – C’est écrit trop petit? Cliquez dessus pour agrandir.

 

Accès direct aux textes concernant les volcans de la semaine:

Lopevi
Nevado del Ruiz
Villarrica

Aira
Asosan
Bardarbunga
Fogo
Fuego
Kilauea
Kuchinoerabujima
Mayon
Popocatepetl
Shiveluch
Sinabung

  • Lopevi, augmentation brutale de l’activité
Vanuatu – Altitude 1413 m

 

Le 15 décembre, l’observatoire des risques géologiques du Vanuatu (Vanuatu Geohazards Observatory) fait le point sur l’activité sur le Lopevi pour cette début décembre : elle a augmenté significativement et ce sur une courte période.

Le niveau d’alerte est élevée à 1 (sur une échelle de 0 à 4) et l’accès à l’île est interdit.

  • Nevado del Ruiz, ce volcan qui marqua nos mémoires
Colombie – Altitude 5321 m

 

L’observatoire volcanologique du SGC (Servicio Geológico Colombiano’s (SGC) Observatorio Vulcanológico and Sismológico de Manizales) rapporte que des signes sismiques traduisent une émission de cendres en date du 15 décembre sur le Nevado del Ruiz. Le VAAC de Washington indique que le panache a parcouru 20 km en direction du sud.

Le niveau d’alerte est maintenu à III (niveau signifiant « changement dans le comportement de l’activité volcanique »)

  •  Villarrica, dépôts de cendres
Chili – Altitude 2847 m

 Des images satellites acquises les 10 et 26 novembre puis le 3 décembre montre une augmentation progressive de l’anomalie thermique sur le Villarica (c’est de plus en plus chaud).

Des photos prises le 9 décembre montrent des particules en suspension au-dessus du cratère et le lendemain, une fine couche de cendres recouvrait le quart NW du rebord du cratère. Des bruits ressemblant à des détonations sont entendus les 10 et 12 décembre. Le 13, des dépôts de cendres sont également observées à l’intérieur du cratère (source : to Projecto Observación Visual Volcán Villarrica).

  •  Aira, explose sans répit
Kyushu (Japon) – Altitude 1117 m

Entre le 8 et le 12 décembre, le VAAC de Tokyo (Volcanic Ash Advisory Center) rapporte que 4 explosions se sont produites sur le cratère Showa dans la caldera Aira (stratovolcan Sakurajima). Les tephras sont éjectés jusqu’à 1800 m du cratère. Des panaches sont observés les 11, 13, 15 et 16 décembre. Ils atteignent des altitudes comprises entre 1200 et 3000 m et se dispersent vers le SE ou le NE.

 Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 5).

  •  Asosan, très actif
Ile Kyushu (Japon) – Altitude 1592 m

 Sur la preuve de données sismiques et de mesures d’infrasons, le JMA (Japan Meteorological Agency) rapporte que l’éruption qui a débuté le 25 novembre sur le cratère Nakadake se poursuit entre les 8 et 12 décembre. Le mauvais temps masque fréquemment le volcan, empêchant les observations directes.

De forts coups de vent emmènent parfois les tephras jusqu’à 1 km de distance. Les panaches atteignent fréquemment 600 m de haut, entre les 12 et 15 décembre, ils montent même jusqu’à 1000 m au-dessus du cratère. Des retombées de cendres sont rapportées sur le coté est du volcan.

 Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 5).

  •  Barbarbunga, un petit coup de mou ?
Islande – Altitude 2009m

Rappelez-vous, la semaine dernière, le Bardarbunga tenait la vedette.. 100 jours d’éruption déjà. Et le compteur continue toujours de tourner !

Diapositive1

A lire: Les 100 jours du Bardarbunga!

Du 10 au 16 décembre, l’IMO (Icelandic MET Office) maintient l’alerte orange pour l’aviation du fait de l’activité incessante sur la fissure éruptive de Holuhraun.

Donc ? Ca continue. Ceci dit, la vitesse à laquelle le sommet de la caldera s’enfonce (subsidence) ralentit. Le 17, la surface couverte par la lave atteint 79 km2.

  •  Fogo, il s’essouffle.
Cap Vert – altitude 2829 m

 L’éruption continue sur la zone du Pico de Fogo, dans la caldera de Cha mais, comme je l’indiquait la semaine passée, le taux d’émission de lave connaît un net ralentissement depuis le 9 décembre et reste faible jusqu’au 14. Les émissions de gaz et de cendres ont également diminué, devenant pour ainsi dire inexistantes le 14.

  • Fuego, intense…
Guatemala – Altitude 3763 m

Dans un bulletin spécial du 10 décembre, l’INSIVUMEH (Instituto Nacional de Sismologia, Vulcanologia, Meteorologia e Hidrologia) indique que l’activité sur le Fuego est restée élevée durant les semaines qui viennent de se passer. Elle se caractérise par l’émission de cendres, de fortes explosions et des grondements. Le 10, l’activité marque un tournant avec des explosions accompagnées de fontaines de lave atteignant 100 à 150 m au-dessus du cratère.

Du 11 au 16, les explosions entrainent la formation de panaches de cendres atteignant 650 à 850 m de haut et parcourant jusqu’à 15 km dans les directions diverses (W, SW, S et SE). Les explosions produisent parfois des ondes de chocs ressenties sur les zones proches du volcan.

Des retombées de cendres sont observées près de l’observatoire du volcan, à Morelia (9 km au SW) et Panimaché (8 km au SW).

  • Kilauea, tranquillement mais sûrement
Iles d’Hawaii (USA) – Altitude 1222m

 Le HVO (Hawaiian Volcano Observatory) nous rapporte que, entre le 10 et le 16 décembre, le niveau du lac de lave monte et descend occasionnellement dans le cratère Halema’uma’u (l’un des cratères du Kilauea).

Les dépôts de cendres, petites bombes et cheveux de Pelé (tephras) se poursuivent autour de l’évent. Les petites particules peuvent parcourir plusieurs kilomètres.

Les émissions de gaz restent élevées (source HVO – Hawaiian Volcano Observatory).

La coulée du 27 juin est toujours active. Toutefois sa progression connaît un affaiblissement. L’activité se concentre, comme la semaine passée sur un lobe étroit qui se détache sur la bordure ouest de la coulée principale. Elle avance à une vitesse de plusieurs centaines de mètres par jour.

Le 16 décembre, le front de cette coulée est mesurée à 1,6 km (contre 3,5 la semaine passée) de l’intersection entre la rue principale de Pahoa et l’autoroute n° 130, à proximité de la place du marché de Pahoa.

Pour rappel, le cratère Pu’u O’o (zone est du volcan Kilauea) est en activité depuis le 3 janvier 1983. Depuis 31 ans, son activité est sans relâche. 

  •  Kuchinoerabujima, activité tangible mais sans éruption
Iles Ryukyu (Japon) – Altitude 657 m

La JMA (Japan Meteorological Agency) rapporte qu’aucune éruption n’a eu lieu sur le Kuchinoerabujima entre le 8 et le 12 décembre. Cependant, l‘activité reste élevée. Des panaches blancs s’élèvent 400 m au-dessus du cratère. Des niveaux de faible sismicité continuent d’être enregistrés. Le taux d’émission de SO2 a augmenté le 9 décembre (1700 tonnes par jour).

Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 5).

  • Mayon, évacuation maintenue
Ile de Luçon (Philippine) – Altitude 2462 m

 Le Mayon est toujours dans un état d’activité latent. Entre le 9 et le 16 décembre, ce sont des panaches blancs (dépourvus de cendres) qui s’élèvent occasionnellement au-dessus du cratère du Mayon (source : PHIVOLCS – Philippine Insitute of Volcanology and Seismology). Ils se dispersent au WSW, et le WNW.

Trois tremblements de terre d’origine volcanique sont enregistrés le 9 décembre et un autre est enregistré le 11.

Les mesures d’évacuation sont maintenues et le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 0 à 5).

  • Popocatépetl, il continue
Mexique – Altitude 5426 m

 Entre le 3 et le 9 décembre, les données sismiques permettent de mettre en évidence une activité marquée par l’émission continue de vapeur et autres gaz et de cendres (source : CENAPRED – Centro Nacional de Prevencion de Desastres). Deux explosions ont lieu le 10 décembre. De multiples explosions se produisent le 16, produisant des panaches de cèdres s’élevant jusqu’à 1000 m de haut.

  •  Shiveluch, c’est toujours pareil
Kamchatka (Russie) – Altitude 3283m

 Du 27 novembre au 4 décembre, l’extrusion (= mise en place) du dôme de lave sur le flanc nord du Shiveluch continue et s’accompagne d’avalanches de débris chaudes et d’une activité fumerolienne (source : KVERT – Kamchatkan Volcanic Eruption Response Team). Deux fortes explosions ont lieu les 5 et 11 décembre, elle génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent à des altitudse de 8000 à 9000 m et parcourent jusqu’à 200 km NE le 5 décembre et 364 km le 11. Des images satellites montrent une anomalie thermique le 5 et entre les 9 et 11 décembre. La couverture nuageuse masque le volcan les autres jours.

Le code couleur pour l’aviation reste à orange.

  • Sinabung, intensification
Indonésie – Altitude 2460 m

 A partir des webcams sur le site et de modèles météo, le VAAC de Darwin (Volcanic Ash Advisory Center) note qu’un panache de cendres, produit le 10 décembre, s’est élevé à une altitude de 4900 m et s’est dispersé vers le SW. L’éruption s’est intensifiée par rapport aux semaines passées. Entre les 11 et 16 décembre, les panaches de cendres ont atteint des latitudes de 4300 à 6100 m et se sont dispersés jusqu’à 30 km au N, NW et W.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :