Dictionnaire français/volcan

Ce titre n’est pas dépourvu d’un petit côté « Académie Française », quand même : proposer un dictionnaire…

Je me verrais bien assise entre Alain Decaux et Michel Serres…

Bref, je m’égare (Montparnasse). Je veux juste rassembler sur cette page les explications de termes abscons que je définis au fil des articles du Volcablog. Je sais qu’il existe plein de bonnes (et moins bonnes) définitions ailleurs mais je tenais à ce que le Volcablog ait les siennes. Parce qu’il le vaut bien.

Mais attention, ce dictionnaire est garanti être absolument non exhaustif et assumé comme tel (il est appelé à être complété au fil des articles qui seront publiés sur le Volcablog).

  • Activité fumerolienne

Le volcan émet des gaz. Ce qui implique une activité latente.

Quand l’activité fumerolienne se modifie, que ce soit en quantité de gaz émis ou dans leur composition chimique, cela peut être considéré comme signe précurseur d’une éruption. En tous cas, cela implique nécessairement que quelque chose se passe sous le volcan.

Activité fumerollienne sur le Vulcano 
  • Anomalie thermique

Les températures mesurées ne sont pas « normales ». Dans le cas d’un volcan, ça veut dire que la surface est plus chaude qu’à l’habitude. C’est donc le signe tangible d’une activité en cours ou d’une reprise d’activité.

  • Caldera

La meilleure image de la caldera, c’est la marmite. Une caldera est plus ou moins circulaire, disons patatoïdesque (en forme de patate).

Comment se forment-elles ces marmites géantes ? Dans la plupart des cas, la caldera se forme sur un réservoir de magma, à faible profondeur, qui se vidange brutalement. Tout simplement, cela revient à dire que le toit du réservoir magmatique s’effondre sur le vide laissé par la lave qui a brutalement pris la tangente. La présence de magma permettait de supporter le toit le la chambre magmatique. Le magma parti, le poids des roches au dessus de la chambre n’est plus soutenu, il s’effondre. Cela crée ces grandes dépressions, ceci au prix d’éruptions cataclysmiques, très violentes.

Attention, une caldera n’a rien de commun avec un cratère ! En effet si la forme peut paraître similaire (globalement circulaire), les processus de formations sont fondamentalement différents.

  • Dôme

Un dôme c’est une coulée mais qui ne coule pas… en gros.

Plus précisément, un dôme s’érige quand la lave qui s’extrude (=qui sort) est visqueuse. Sa mise en place ne se fait pas facilement. Du coup, ladite lave visqueuse ne coule pas, elle reste plus au moins à proximité de l’évent. Un peu comme de la pâte dentifrice qui sort du tube.

De cette forte viscosité et de la difficulté à s’installer, vont découler tous les problèmes inhérents aux dômes. Les dômes de lave ont cette particularité d’être instables. Ils sont perpétuellement entre construction et destruction. Leurs pentes sont raides et donc les flancs de dômes ont tendance à se casser la g…. C’est ce qui se passe au Sinabung ou au Mayon par exemple.

De plus, le fait que de la lave visqueuse reste sur l’évent tend à former un bouchon. Evidemment, le fait que de la nouvelle lave visqueuse arrive sous ce bouchon, le « pousse », va être à l’origine de phénomènes explosifs.

  • Event

« Trou », pouvant être de forme variée, d’où sort la lave. Trou qui fume, trou qui coule…

  • (S’)extruder

La lave s’extrude= la lave sort

  • Fumerolles

Gaz volcaniques, bouffées de gaz volcaniques.

  • Lahar

C’est un mélange d’eau, de cendres volcaniques et éventuellement de blocs.

Un lahar est un phénomène qui a lieu après l’éruption. Il consiste en un remaniement des dépôts (cendres et blocs donc) par des eaux de différentes origines (pluie le plus souvent mais aussi fonte des glaces…)

Pour résumer, c’est une coulée de boue volcanique et c’est un phénomène qui peut être très dévastateur.

  • Phréatique (éruption)

Une éruption phréatique, ça se passe quand un matériel chaud d’origine volcanique (lave, blocs, dépôts) se met en place sous une couche d’eau (un lac, une nappe en profondeur, la baignoire d’Haroun Tazieff). L’eau est portée à ébullition, elle devient donc gazeuse (de la vapeur) et ladite vapeur n’a d’autres choix que de s’échapper brutalement en générant des explosions. Explosions qui entraînent ou non ce qui traine à sa portée (roches environnantes, lave…).

Les éruptions phréatiques sont difficiles à prévoir. Il faudrait, pour cela, pouvoir connaitre parfaitement la position des réservoirs magmatiques, des filons tout autant que des nappes d’eau concernées. Ce qui n’est déjà pas évident. Il faudrait également pouvoir connaitre précisément à partir de quel instant l’interaction eau/magma va connaitre son point de rupture (une pression excessive entrainant une(des) explosions(s)). Et tout cela est loin d’être trivial. Par conséquent, les éruptions phréatiques sont particulièrement dangereuses puisqu’explosives et de surcroit difficiles à anticiper. C’est ce qui c’est passé récemment à l’Ontake au Japon

  • Risque naturel

Le risque naturel, dans un cadre général, s’exprime par la conjonction de l’aléa et de la vulnérabilité. L’aléa, c’est le phénomène naturel potentiellement dangereux (ici le volcan) et la vulnérabilité c’est la sensibilité de l’endroit où se produit l’aléa. Je vais rendre tout ça plus clair avec un exemple simple : si on considère un volcan dont les éruptions sont violentes (aléa fort) mais qui se trouve dans un endroit désert (vulnérabilité faible) le risque reste faible (c’est le cas au Beerenberg).

  • Visqueux

Pâteux, qui a du mal à s’écouler, genre dentifrice. La lave qui constitue les dômes est visqueuse.

Une réflexion sur “ Dictionnaire français/volcan ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :