Archives du mot-clé el Salvador

Activité mondiale du 16 au 22 juillet 2014

Pas de vacances pour les volcans ? Evidemment non.

Cependant, l’activité cette semaine est relativement calme, non pas que rien ne se passe mais plus tôt que pas grand chose ne change dans ce qui se passe… enfin, je me comprends…

De mon côté, je ne suis pas en mesure de mettre à jour mon activité hebdo toutes les semaines. Je suis bien consciente d’engendrer le paradoxe et de semer la plus grande confusion dans l’esprit du lecteur, mais voyez vous, l’été, je voyage et je ne suis pas toujours reliée au réseau mondial et global. Et j’en suis fort aise.

Ceci dit, j’essaie de faire au mieux et dès que j’en ai l’opportunité, je viens faire le point, comme aujourd’hui quoi.

tableau16-22Tableau récapitulatif – C’est écrit trop petit? cliquez ici pour agrandir 
Aira, activité explosive
Kyushu (Japon) – Altitude 1117 m

Le JMA (Japan Meteorological Agency) a pu observé 7 éruptions explosives sur le cratère Showa sur la caldeira Aira (volcan Sakurajima) avec des projections entre 500 à 800 m du cratère.

Le VAAC (Volcanic Ash Advisory Center) de Tokyo rapporte que les panaches du 16 au 20 ont atteint des altitudes de 2 à 3 km, se déplaçant vers l’est et le sud-est et vers le nord le 22.

 Fuego, des explosions plus nombreuses
Guatemala – Altitude 3763 m

L’INSIVUMEH (Instituto Nacional de Sismologia, Vulcanologia, Meteorologia e Hidrologia) rapporte des explosions modérées à fortes avec production de blocs incandescents éjectés de 200 à 500m sous le cratère. Le 22, les explosions produisent également des cendres. Des avalanches de faible ampleur sont également observées sur les flancs du volcan. Le 18, l’éruption semble changer de visage : les explosions deviennent plus nombreuses, des grondements sont entendus. Ces fortes explosions sont à l’origine d’ondes de choc perceptibles jusqu’à 12 à 15 km de distance.

Kilauea, apparition d’un tunnel de lave

Iles d’Hawaii (USA) – Altitude 1222m

Le HVO (Hawaiian Volcano Observatory) nous rapporte que, entre le 16 et le 22 juillet, le niveau du lac de lave monte et descend dans le cratère Halema’uma’u.

Les émissions de gaz restent élevées. Les dépôts de cendres, petites bombes et cheveux de Pélé se poursuivent autour de l’évent. Les petites particules parcourent plusieurs kilomètres.

A partir du 27 juin, un tube de lave se forme sur une rupture de pente à la base du cratère Pu’u O’o. La coulée continue de s’y écouler lentement en formant deux lobesà la sortie, s’étendant sur 2 km au nord-est.

 Santa Maria, une activité assez intense
Guatemala – Altitude 3772m

Sur le Santiaguito, le dôme dégaze ce qui engendre la formation de panaches. Une colonne de cendres est observée les 16 et 29 juillet (jusqu’à 3200m de haut et se dispersant vers le SW. Quasiment tous les jours, une colonne de fumerolle est présente (allant jusqu’à 1200m de haut). Des avalanches de débris, faibles à modérées ont lieu sur le canyon de la rivière Nima.

Shiveluch, activité explosive autour de l’extrusion du dôme.
Kamchatka, Russie – Altitude 3283m

Entre les 11 et 18 juillet, la mise en place du dôme sur le flanc sud-est du volcan s’accompagne d’explosions modérées, de nuées ardentes, d’activité fumerolienne et de production de cendres (source : KVERT – Kamchatkan Volcanic Eruption Response Team). Le 18, le panache atteint 8200m (quand même !).

Le code pour l’aviation reste à orange.

Cette video date de février, elle permet simplement de localiser le dôme en formation (new lava dome) sur l’édifice pré-existant du Shiveluch.
Ubinas,
Pérou – Altitude 5672m

Du 16 au 22, l’éruption de l’Ubinas se poursuit avec des émissions de gaz et cendres, et ce quasiment tous les jours (Sources INGEMMET – Instituto Geológico Minero y Metalúrgico et IGP – Instituto Geofísico del Perú).

Une explosion est enregistrée le 17, générant une colonne éruption de 5000m de haut et projetant de gros blocs incandescents tout autour du sommet. Des explosions ont lieu également les 19 et 21 avec des colonnes allant jusqu’à 2800m de haut. Les colonnes éruptives ont dérivé vers l’est, nord-est et sud-est.

Des retombées de cendres ont été signalés pour les villes sous le vent : Querapi (4km au sud) ; Ubinas (6,5km au SSE), Tonohaya (7km au SSE), San Miguel (1 km au SE), Escacha, Yalahua, Lloque, et Sacuhaya.

Zhupanovsky,
Kamchatka (Russie) – Altitude 2958 m

Le KVERT (Kamchatkan Volcanic Eruption Response Team) et le VAAC (Volcanic Ash Advisory Center) rapportent des émissions de gaz et de vapeur le 15, des panaches de cendres du 16 au 18 (jusqu’à 6500m de haut) ainsi que le 21 (jusqu’à 8500m)

Des anomalies thermiques sont montrées par mesure satellite le 16.

Publicités

Activité volcanique du 4 au 10 juin 2014

Activité 4 au 10 juin 2014

Je n’ai pas encore beaucoup de temps pour alimenter ce blog, donc je m’en tiens à actualiser l’activité volcanique hebdomadaire en espérant pouvoir prochainement  ajouter d’autres articles, encore plus palpitants… évidemment.

En attendant et pour pimenter un peu la chose,  j’ai décidé de décerner le prix de « volcan de la semaine » (je suis seule sur ce blog: I do what I want ha ha ha).

Cette semaine, le prix est attribué à… Santa Maria !

Bravo à ce premier lauréat.

Ce choix est complètement totalitaire et anti-démocratique, j’essaye de mettre en place assez rapidement un vote dispo en ligne, pour que chacun puisse soutenir son favori et élire le volcan le plus éruptif de la semaine (ou du mois, on verra)

activité

Pavlof, trafic aérien perturbé

Alaska (USA) – Altitude 2519m

L’éruption au Pavlof se poursuit avec des nuages de vapeur, des émissions de cendres, des coulées pyroclastiques, sismicité constante et des températures élevées en surface pour les 3 et 4 juin. Une fontaine de lave incandescente a été repérée sur les webcams.

Les vols au-dessus de « Cold Bay », où se trouve le volcan sont annulés la journée du 4 juin, ce qui a concerné environ 200 personnes.

Deux fortes explosions sont détectées par leurs signatures sismiques le 5 juin.

L’activité diminue les 5 et 6 juin (notamment la production de cendres).

San Miguel

El Salvador – Altitude 2130 m

La sismicité reste importante (d’après un rapport du SNET, Servicio Nacional de Estudios Territoriales, en date du 1er juin). Les observateurs locaux rapportent des grondements ainsi que des nuages de gaz émanant du cratère avec occasionnellement production de quantités faibles de cendres.

Sangeang Api, le volcan sans sous-titre

Indonésie – Altitude 1949 m

D’après l’analyse d’images satellite, le VAAC (Volcanic Ash Advisory Centre) rapporte simplement la formation de panaches de cendres entre les 4 et 7 juin, atteignant 3 000 m de haut et ayant parcouru entre 45 et 110 km vers l’ouest et nord-ouest.

Au Santa Maria, un lahar de 9 m de haut !

Le personnel de l’observatoire évacué.

Guatemala – Altitude 3772 m

Le 6 juin, l’observatoire de Santiaguito (OBSAN) a été sévèrement touché par un important lahars qui a emprunté le rivière Nima, sur le flanc sud du volcan. Le lahar est arrivé par vagues de 5 à 9 mètres de haut, pour 80 m de large, charriant des blocs de plus de 5 m de diamètre. Il déborde du lit de la rivière et le personnel de l’observatoire de Santiaguito est évacué. Le 7 juin des lahars, de moindre importance sont produits, accompagnés d’une odeur de soufre.

Les 7 et 8, une coulée descend lentement le flanc est du volcan, puis les 8 et 9, se sont des explosions qui ont lieu, entrainant la formation de panaches de cendres (500 m de haut et dispersées en direction du SW).

Les 9 et 10, d’autres explosions et panaches sont produits, les coulées se poursuivent sur le flanc est accompagné d’avalanches de débris.

Lahars: cendres et blocs issus du volcan, remobilisés par des eaux d’origines diverses, constituent des courants potentiellement très meurtriers.

Zhupanovski

Kamtchatka (Russie) – Altitude 2958 m

Le KVERT (Kamchatkan Volcanic Eruption Response Team) rapporte qu’une éruption a débuté le 6 juin, produisant un nuage de cendres ayant atteint 6 000 m de haut. Le 9 juin,  des images satellites montrent que les nuages de cendres atteignent 3 à 4 km de haut et se dirige 60 km vers l’est.

Aira, caldera du Sakurajima. Le changement dans la continuité.

Ile de Kyushu (Japon) – Altitude 1117m

Le VAAC (Volcanic Ash Advisory Centre) de Tokyo rapporte que les 6 et 9 juin, des panaches s’échappent de la caldera Aira du Sakurajima atteignent entre 2,1 et 5,5 km de haut.

Bagana, si loin pourtant si proche

Bougainville (Paouasie Nouvelle Guinée) – Altitude 1750 m

Le 10 juin, un panache de cendres atteint 2400 m et se dirige vers le SW.

Batu Tara, un p’tit air de Stromboli

Indonésie – Altitude 748 m

Sur la preuve des images satellites, un nuage de cendres est observé le 6 juin. Il atteint 2100 m de haut et  se dirige jusqu’à 150 km au NW. Des panaches de la même hauteur sont observés du 7 au 9 juin mais ils ne parcourent « que » 35 km vers le NW

1106DEUX

Chirinkotan, une accalmie ?

Kuril Islands (Russie) – Altitude 724 m

Le SVERT (Sakhalin Volcanic Eruption Response Team) nous informe sur une éruption qui a débuté le 24 mai dernier avec des anomalies thermiques et des émissions de gaz contenant parfois des cendres. La 5 juin, le SVERT note un affaiblissement de l’anomalie thermique (=c’est moins chaud), suggérant un refroidissement des coulées mise en place précédemment.

L’alerte pour l’aviation civile est levée.

Dukono, les panaches ne faiblissent pas

Indonésie – Altitude 1335 m

Comme la semaine passée, le Dukono a été le siège d’une série de panaches : celui du 4 juin atteint 2100m et parcours 150 km au nord. Le lendemain, le panache atteint 3700m et le 9 juin entre 1500 et 1800 m de haut, se dirigeant toujours vers le NW

Fuego, lahars et explosions, à moins que ça ne soit l’inverse ?

Guatemala – Altitude 3763m

Le 5 juin, des lahars descendent le long des flancs est, sud-est, sud-sud-ouest et sud du volcan, transportant des blocs jusqu’à 1,5 m de diamètre. Les 5 et 6 juin, des explosions entrainent la formation de panaches de cendres allant jusqu’à 350 m de haut et se dirigeant jusqu’à 10 km au N et NW. D’autres explosions surviennent les 8 et 10 juin, avec des panaches de 750 m de haut parcourant jusqu’à 10 km en direction du nord.

Des matériaux incandescents, éjectés depuis le cratère atterrissent sur les flancs du volcan et forment des avalanches de débris. Le 9 juin, de nouveaux lahars sont observés dans les drainages de El Jute et Las Lajas.

Karymsky, caché sous un lit de nuages

Kamchatka, Russie – Altitude 1536m

Le KVERT rapporte qu’une activité strombolienne et faiblement vulcanienne a eu lieu entre le 30 mai et le 6 juin. Par la suite, l’observation satellite a été perturbée par la présence de nuages.

1106UN

Kilauea, ça monte et ça descend

Iles d’Hawaii (USA) – Altitude 1222m

Le HVO (Hawaiian Volcano Observatory) indique que le niveau du lac de lave joue le yoyo (monte et descend…) à l’intérieur du cratère Halema’uma’u. Le taux de production de gaz reste élevé.

Autour de l’évent, continuent de se déposer : cendres, petites bombes et cheveux de Pelé.

Le 6 juin, des fumées s’élevaient de zones boisées, suggérant la progression de coulées.

Merapi, rien de très nouveau

Java, Indonésie – Altitude 2698m

Début juin, la sismicité diminue comparativement aux semaines précédentes.

Le niveau d’alerte reste à 1.

Shishaldin, sous surveillance

Fox Islands (USA) – Altitude 2857m

Les données sismiques traduisent qu’une éruption de faible intensité y est toujours en cours. Des élévations de température au sommet sont détectées les 7 et 9 juin.

Shiveluch, avec un dôme, il se passe toujours plein de choses…

Kamchatka, Russie – Altitude 3283m

Du 30 mai au 6 juin, la croissance d’un dôme de lave dans le flanc sud-est s’accompagne d’explosions, d’incandescence, d’avalanches chaudes ainsi que d’une activité fumerolienne.

Ubinas, évacuation des populations maintenue

Pérou – Altitude 5672m

Lors d’un communiqué de presse, l’observatoire volcanologique d’Arequipa et le INGEMMET (Instituto Geológico Minero y Metalùrgico) signalent que le niveau d’alerte orange est maintenu pour les habitants de la zone concernée par l’éruption du volcan Ubinas. Les habitants des villes de Querapi et Tonohaya ne peuvent pas revenir chez eux.

De significatifs dégagements de cendres et de gaz ont été observés. Les panaches de cendres et gaz atteignent de 200 à 2000 m de haut du 5 au 7 juin.

 

Activité hebdomadaire du 28 mai au 3 juin 2014

Voici un résumé de l’activité mondiale du 28 mai au 3 juin 2014.

Cette semaine, l’activité est centré sur le pourtour de l’océan pacifique.

28mai-3juin

Au Pavlov, la grosse activité de la semaine!

Alaska (USA) – Altitude 2519m

Des images satellites  ont permis de détecter une augmentation de température dès le 31 mai. Un petit panache est également visible sur la webcam de la FAA localisée à Cold Bay ce jour-là.  Plusieurs pilotes rapportent que ce panache se dirige vers le nord et atteint des altitudes de 2100 à 2400m.

Cependant, le premier juin, l’activité sismique est faible. Elle augmente brutalement le 2. Le niveau d’alerte passe à « rouge ». Le panache de cendres atteint 6700 m et parcourt 80 km en direction de l’est. Les webcams de Cold Bay permettent d’observer une fontaine de lave au sommet, assez intense et une coulée sur le flanc nord. Le 3 juin, le panache atteint 7300 m et se dirige vers le SSW.

Le 4, l’activité sismique diminue puis se stabilise. Le panache est nettement divisé en deux parties: des gaz et des cendres légères en haut et des écoulements pyroclastiques à la base.

pacifiqueN

Au San Miguel,

El Salvador – Altitude 2130m

La sismicité reste importante. Les personnes sur place notent une augmentation de l’importance des panache émanant du cratère ainsi que des « grondements »

Sangeang Api, 7328 personnes évacuées.

Indonésie – Altitude 1949 m

Entre le mois de janvier et le 29 mai un panache blanc s’échappe du cratère (25 m de haut). Le 30 mai, la sismicité augmente ; le panache atteint 3000 et se dirige vers l’ouest. Sur une échelle de 1 à 4, le niveau d’alerte est porté à 3. L’ile où se trouve précisément le volcan n’est pas habitée en permanence mais seulement durant la saison des récoltes.

Les autorités civiles ont évacué 135 personnes sur l’ile principale.

Puis, deux grosses explosions ont lieu le 31 mai, engendrant des panaches atteignant 13700 à 15200 m de haut, allant jusqu’à 280 km au NW.

Les retombées atteignent alors Bima et Wera entrainant l’évacuation de 7328 personnes. Les aéroports de Bima et Tambolaka sont temporairement fermés.

Le panache redescend à 4300 m dans la journée du 1er juin, puis 3000m le 3 juin.

PacifiqueO

Au Santa Maria, inondations et lahars

Guatemala – Altitude 3772 m

Le 29 mai, un lahar chaud rejoint la rivière Nimá, sur le flanc sud du dôme de lave du Santiaguito. Ce lahar de 25 m de large et 3 m de profondeur, charrie des blocs de plus de 50 cm de diamètre, des troncs d’arbres et des branches. L’odeur de soufre est notable.

Des explosions les 31 mai et 1er juin génèrent des panaches (600m de haut). De nouveaux lahars, les 1er et 3 juin rejoignent les rivières Nimá, San Isidro (S), and Samala (E and S) provoquant des inondations. Le 3 juin, c’est une coulée qui descend doucement la pente est du dôme

PacifiqueE

Aira, baie de Kagoshima

Ile de Kyushu (Japon) – Altitude 1117m

Les explosions du 31 mai depuis la caldera du Sakurajima provoque des panaches allant jusqu’à 3000m de haut et allant vers l’ouest

Dukono, série de panaches

Indonésie – Altitude 1335 m

Des images satellites montrent que, le 28 mai, des panaches émanant du Dukono atteignent 2100m d’altitude et se dirigent jusqu’à 75 km vers le NW. Le lendemain, le panache atteint 3000 m. Le 3 juin, le panache redescend à 2100 m d’altitude.

 Fuego, des lahars sur la chaussée

Guatemala – Altitude 3763m

Les 31 mai et 1er juin , des explosions génèrent des panaches de 300 à 550m de haut. Durant l’après-midi du 1er juin, des lahars (entrainant des blocs jusqu’à 1,5m de diamètre) descendent les flancs SE, E et W, perturbant le trafic automobile.

Karymsky

Kamchatka, Russie – Altitude 1536m

Du 23 au 30 mai, l’activité a été strombolienne avec une tendance faiblement vulcanienne

Les données satellite signalent une anomalie thermique sous le volcan entre le 25 et le 27 mai.

Kilauea, toujours une valeur sure du volcanisme effusif

Iles d’Hawaii (USA) – Altitude 1222m

Ah, Kilauea!
Ah, Kilauea!

Du 28 mais au 3 juin, le niveau du lac de lave monte et descend dans le cratère du Kilauea.

Les émissions de gaz restent importantes. Les dépôts issus de l’activité continuent à s’accumuler : cendres, projections et cheveux de Pelé, les particules les plus petites vont jusqu’à plusieurs kilomètres de distance.

Deux petites coulées sont répertoriées le 22 mai.

Bref, le Kilauea va bien.

Merapi, statu quo

Java, Indonésie – Altitude 2698m

L’activité sismique et la déformation se maintiennent sur le Merapi. Les panaches soufrés s’élèvent à 300m d’altitude. Le niveau l’alerte reste à 1 (sur une échelle de 1 à 4).

Shishaldin, sous surveillance

Fox Islands (USA) – Altitude 2857m

Les satellites renseignent sur une élévation de température au sommet et des émissions de vapeur de moindre amplitude.

Shiveluch, naissance d’un dôme et avalanche de débris associé : mon cocktail préféré.

Kamchatka, Russie – Altitude 3283m

L’extrusion (mise en place) du dôme de lave sur le flanc SE du Shiveluch s’accompagne d’expulsion de cendres incandescentes, avalanches de débris chaudes et activité fumerolienne.

Le 26 mai, une explosion entraine la formation d’un panache de 10 000m de haut, se déplaçant jusqu’à 800km vers le SSE. Les images satellites révèlent également une anomalie thermique (c’est chaud) sous le dôme.

Ubinas

Pérou – Altitude 5672m

Les 28 et 29 mai, les émissions de cendres se poursuivent. Les panaches de gaz et cendres montent entre 600m et 2500m de haut. Des retombées sont reportées dans différentes villes « sous le vent » : Querapi ; Ubinas ; Escacha, Chojata, San Miguel, and Tonohaya.

Les 2 et 3 juin, les pilotes de ligne rapportent des panaches de gaz et cendres atteignant jusqu’à 10700m.